Le Moyen Age

 

Le Moyens Age

Au Moyen Age, les peintres célèbres n'utilisent que des pigments naturels, mais peu de ces pigments tiennent à la lumière. En effet, la plupart des couleurs qu'on trouve dans la nature ne supportent pas la lumière. Certains pigments cependant sont utilisés et c'est pourquoi nous pouvons admirer de nombreuses icônes dans tout le monde orthodoxe.

A Rome, environ 25 ans avant Jésus Christ, des colorants naturels comme le sirop de figue ou le safran sont utilisés dans la présentation des plats qui a une grande importance. Plus tard, durant le Moyen Age (500-1500 après Jésus Christ), les romains utilisent des colorants issus de coquillages tels que le murex ou le purpura pour obtenir la couleur pourpre qui était très recherchée. Ainsi, pour obtenir 1.4g de colorant pourpre, 1200 murex étaient utilisés.

 Le murex                                                                 Le purpura

La ville la plus célèbre pour ses colorants pourpres était la ville de Tyr en phénicie. Cette couleur pourpre est si précieuse qu'on l'appelle "Color Officialis". Elle correspond au pouvoir. C'est pourquoi Néron, cinquième et dernier empereur romain de la dynastie julio-claudienne (15 décembre 37 - 9 juin 68), condamne et confisque les biens à quiconque porterait ou achèterait de la pourpre impériale. Il reste encore aujourd'hui des traces de la place de la Domus Transitoria construite par Néron après l'incendie de Rome en 64. Cette demeure possède des peintures colorées. La pourpre disparait avec la chute de l'empire de Bysance en 1453 qui marquera en même temps de façon symbolique la fin du Moyen âge.

En Europe, la chevalerie découvre l'azur et l'or qui sont associés aux couleurs chrétiennes. Ces couleurs correspondent alors au commandement et à la dignité. Cette couleur bleu représente le royaume de Dieu et est obtenue grâce à une plante, le pastel. Ainsi, le pastel bleu est une coloration naturelle issus de l'isatis tinctoria. Elle est très difficile à otenir. En effet son cycle de préparation d'environ deux ans est très long et sa préparation est complexe. Cependant, la région de Toulouse devient très célèbre grâce à ce colorant.

Le pastel

En Inde, on fabrique un colorant appelé Indigo. Ce colorant provient  de l'indigotier (Indigofera tinctoria), beaucoup moins cher que le pastel. Ainsi, l'utilisation de cette plante va entrainer la fin de l'industrie européenne du pastel qui disparait en 1562. L'Indigo est utilisé pour teindre les tissus d'un bleu profond.

D'autres colorants sont utilisés pendant le Moyen Age comme le rouge écarlate obtenu d'un insecte appelé le kermès qui se trouve sur les chênes, ou le carmin, issu des cochenilles du nopal, mais aussi le sépia produite par la sèche et enfin le jaune Indien tiré de l'urine de vaches nourries avec des feuilles de manguier. Le jaune, lui, est obtenu grâce à des plantes comme le genêt, la gaude ou la sarrette des teinturiers. La découverte de l'Amérique par Christophe Colomb en 1492 apporte encore de nouvelles teintes comme le noir-violet obtenu grâce au bois de campêche, le rouge-orangé tiré du mûrier ou du rocou. Le rouge issu de la racine de garance est également connu depuis cette époque. La racine de garance est une plante herbacée (rubia tinctoum) des régions chaudes et tempérées.

La racine de garance contient un colorant résistant dérivé de l'anthraquinone, l'alizarine. Pour extraire ce colorant il faut récolter des racines, les broyer et les bluter pour extraire le colorant. On dit alors que la garance est robée.

 

La garance

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site