le jaune

couché de soleil

 Le Jaune.

"Tous les attributs de l'infamie"

Le jaune est assurément la couleur la moins aimée, celle que l'on n'ose pas trop montrer et qui parfois fait honte. En effet le jaune est l'étranger, l'apatride, comme les feuilles qui meurent, comme les photos qui pâlissent, comme les hommes qui trahissent... Jaune étant la robe de Judas. Jaune la couleur de l'étoile qui désigne les juifs destinés à la déportation.

Dans l'Antiquité le jaune est apprécié. Les Romains par exemple aiment porter des habits jaunes lors des cérémonies de mariage.

En Asie ou en Amérique du Sud, le jaune a toujours été valorisé: en Chine, il est pendant lontemps la couleur réservée à l'empereur, et il occupe toujours une place quotidienne dans la vie chinoise. Il est associé au pouvoir, à la richesse, à la sagesse. Mais en Occident le jaune est la couleur que l'on apprécie le moins dans l'ordre des préférences.

Robe jaune de l'empreur Chinois

Ce désamour pour le jaune remonte au Moyen Age. La cause principale de ce dédain pour le jaune est due à l'or, qui au fil du temps à su absorber tous les cotés positifs du jaune tels que le soleil, la chaleur, la vie, l'énergie, la joie, la puissance. L'or est vu comme la couleur qui luit, brille, éclaire, réchauffe. Le jaune, lui, est dépossédé de son coté positif. Il devient une couleur éteinte, mate, triste, celle qui rapelle l'automne, le déclin, la maladie... Contrairement aux autres couleurs de base, qui ont toutes une double symbolique, le jaune est la seule à n'en avoir gardé que l'aspect négatif.

Toujours au Moyen Age, les personnes dévalorisées sont vêtues de jaune. Lors des représentations de Judas, celui-ci est toujours habillé en jaune. Des textes de cette époque disent clairement: le jaune est la couleur des traitres! Il s'agit là d'une construction de la culture médiévale. La maison d'un faux-monnayeur est peinte en jaune, il est condamné à revêtir des habits jaunes pour être conduit au bûcher. Cette idée de l'infamie a traversé les siècles.

Baiser de Judas (en jaune)

On obtient le jaune avec des végétaux telle la gaude, une sorte de réséda (plante odorante à fleurs blanches ou jaunes disposées en grappes) qui est aussi stable en teinture qu'en peinture. La teinture jaune tient bien, elle résiste bien. Ce qui pourrait alors évoquer le symbole du mensonge et peut être du souffre, qui provoque des troubles mentaux et qui passe pour diabolique.

Gaude

Judas transmet à la fin du Moyen Age la couleur jaune à l'ensemble des communautés juives. Les conciles, au XIIIème siècle, demandent aux juifs de porter un signe distinctif. Tous les signes (étoiles, tables de lois, rouelles) sont de couleur jaune et rouge. Les nazis repprendront les symboles médiévaux, une marque forte, d'autant plus que les vêtements à cette époque sont majoritairement gris, noirs, bruns ou bleus foncés.

Etoile juive

La Renaissance ne va rien changer au statut du jaune. Le jaune n'est presque plus utilisé que pour indiquer les traîtres et les félons (personne déloyale, qui trahit l'autorité supérieure).

Dans les années 1860-1880 de grands changements se produisent au niveau de la peinture et des representations. Les peintres affirment que les trois couleurs primaires sont le bleu, le rouge et le jaune, qui se trouve brusquement valorisé. Ce changement de statut du jaune se produit à une période-clef qui est signe de bouleversements de la vie privée et des moeurs.

Le maillot jaune du Tours de France redonne un coup de jeune au jaune. Cette couleur est restée celle du leader. L'art et le sport ont donc réinséré le jaune dans une certaine modernité.

Maillot Jaune du Tour de France

Cependant, le jaune infamant est toujours présent dans notre vocabulaire. "Rire jaune". Cette expression est liée au safran qui provoque un rire incontrolable. Le jaune reste la couleur de la maladie "avoir le teint jaune". Cette couleur est d'ailleurs peu abondante dans notre vie quotidienne. dans les maisons, on s'autorise quelques touches de jaune mais avec modération. A l'exception de la poste, dans le soucis de mieux distinguer ce service.

Au XXème sciècle, la couleur or devient vulagire. Les Hommes préfèrent l'or blanc ou l'argent plutôt que le doré. Le vrai rival du jaune est aujourd'hui l'orangé qui symbolise le joie et la vitalité.

La revalorisation du jaune passera par les femmes et par les vêtements de loisir. Si des changements s'opèrent dans nos habitudes des couleurs, c'est dans les nuances de jaune. Etant tombée très bas, et ayant commencé à se relever doucement, cette couleur-là ne peut que se redresser. Le jaune à un bel avenir.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×